Mon voyage à Malte : la Valette

Après 3 ans d’attente, nous avons enfin pu prendre des vacances. Et quelles vacances !!! Notre voyage de noces à Malte. Même si nous ne sommes pas restés très longtemps, nous avons pu en profiter pleinement et vu des sites magiques.

Lorsqu’on lit les guides on nous prévient de la conduite un peu sauvage des chauffeurs de bus ainsi que des conducteurs. Honnêtement, mis à part les chauffeurs de mini bus, je n’ai pas trouvé que c’était pire qu’en Algérie ou qu’à Paris 😉

Vue depuis le Upper Barraca Gardens

Notre arrivée

Arrivés à Malte, nous attendons notre valise comme tout le monde. Enfin pas longtemps car c’est la première à sortir. En regardant à droite et à gauche on découvre un service fourni par « maltatransfert ». Ce service ? Un chauffeur nous pose au pied de notre hôtel et revient nous chercher le jour de notre départ. Le tout pour 28€ pour deux, un prix plus qu’honorable vu l’heure déjà avancée.

Nous montons donc dans un minibus ultra chauffé, sans climatisation : autant se mettre dans le bain tout de suite 😉
Le conducteur connaît bien son pays, il passe dans des petites rues mal éclairées, oublie de s’arrêter aux stop (ce que tout maltais fait naturellement en fait), roule plus vite que les limitations de vitesse.. Bien entendu, il n’y avait pas de ceintures dans ce minibus et on devait s’accrocher aux sièges de devant pour ne pas trop bouger 🙂

Le séjour s’annonçait mouvementé, mais nous, on aime bien l’aventure !

Arrivés à l’hôtel, nous trouvons la porte clause. Le chauffeur ayant eu du mal à trouver une chambre d’hôte, nous sommes arrivés un peu en retard. L’hôtel étant bien organisé, un petit mot personnalisé nous attendait sur la porte. Nous avons trouvé l’attention particulièrement sympathique. Du coup, nous devions suivre les consignes laissées. 5 minutes plus tard, le réceptionniste nous accueillait avec le sourire pour nous donner nos clés.

Nous avons choisi un studio pour pouvoir cuisiner le soir dans la chambre et faire quelques économies de restaurant. C’est un choix, mais pour un petit budget c’est l’idéal !

Avant de dormir, on ressort pour visiter le quartier, trouver de l’eau minérale (l’eau n’est pas potable) et trouver la mer. Comme nous n’avions pas de plan, nous n’avons (bien entendu) pas pris la bonne direction.. Au bout d’une demi heure de marche nous avons décidé de faire demi tour. Nous avons quand même trouvé de l’eau. Il y a en effet un distributeur tous les 100m ce qui est plutôt pratique quand toutes les épiceries sont fermées.

La Valette (Valetta)

Nous sommes en vacances donc le réveil n’est programmé que vers 8h (c’est tôt mais nous voulions visiter). Petit détour à l’épicerie du coin pour acheter de l’eau et quelques denrées pour le repas du soir (du riz, des champignons, quelques légumes et du poulet feront l’affaire).

9h30 nous sommes optimistes et allons attendre notre bus. En réalité, il y en a 4 qui passent au même endroit, donc 4 fois plus de chance d’être pris..

Le soucis, c’est que tous les bus étaient complets et ne voulaient prendre aucun passagers..

Vers 10h, on décide donc de prendre un bus dans l’autre sens jusqu’à son terminus et de repartir vers la Valette (déjà à 1h).
Lorsqu’on voit le nombre de personnes attendant au terminus, on comprend mieux pourquoi les chauffeurs ne voulaient pas s’arrêter.. Il y a une queue incroyable pour chaque bus partant pour la Valette !

Les chauffeurs ne prennent uniquement le nombre de passagers que le bus peut contenir assis et debout. S’il y a 3 personnes qui descendent, il ne prendra que 3 personnes, pas grave si vous êtes une famille de 5 !

Nous arrivons donc à la Valette à 11h45 gelés parce que la climatisation était à fond mais heureux d’être arrivés à destination 🙂 Nous avons pu voir toute la côte depuis le bus et profiter ainsi des paysages marins.

Le bus nous a ouvert l’appétit. Nous souhaitions manger des spécialités du pays et nous nous sommes orientés vers des pastizzeria. Ce sont des petites boutiques qui proposent souvent des feuilletés, pizzas et autres tartes salées pour quelques euros. Nous en avons trouvé une rustique et avons pris une pizza, deux chicken pie et un feuilleté au fromage.

Chicken pie

Au final, ce seront vers ces petites boutiques que nous nous orienterons chaque midi. Pour 5 à 8€ pour deux nous mangeons local et c’est bon 🙂

Les rues de la Valette montent et descendent et finissent toujours vers la mer. On y trouve quelques escaliers réservés aux piétons, des jardins surplombant le port. La Valette c’est aussi des dômes, des clochers, des coupoles dissimulées un peu partout. On y trouve aussi un style anglais avec des petits balcons ou véranda (appelés aussi jalousies) suspendus sur les immeubles. Ils sont colorés, ça me rappelle parfois le pays Basque 😉

jalousie verte

Les visites

Nous avions prévu de visiter deux sites : le musée d’archéologie et le state room avec le musée de l’armurerie. Manque de chance pour nous, le state room était fermé pour la journée !
Nous nous sommes donc rendus au musée d’archéologie un peu déçus 🙁

Nous découvrons de nombreuses pièces archéologiques datant de la préhistoire, des représentations de la déesse de la fertilité aux formes voluptueuses et dont un bras se situe toujours sur le ventre. Nous découvrons aussi la Femme endormie représentation de la mort ou du sommeil éternel. Elle est déposée dans une boite en verre bien éclairée 😉 C’est un peu le clou du spectacle !

La femme endormie

Je ne vous en dirai pas plus sur nos visites de peur de vous lasser..

Comme nous n’avons pas pu aller au musée de l’armurerie, nous avons marché et découvert le Upper Barraca Gardens : un jardin magnifique qui permet d’avoir la meilleure vue qui soit sur le port de la Valette et les 3 citées (Cospicua, Vittoriosa, Senglea)!

Nous continuons ensuite notre marche sur le tour de la ville fortifiée. Il nous faudra une bonne heure à pied pour faire le tour intégral.

Nous rentrons avec le même bus qu’à l’aller et avons la chance d’avoir une place assise.


Pour la visite du lendemain, il va falloir attendre un peu 🙂



Rendez-vous sur Hellocoton !
Cet article a été publié dans la catégorie : Z'astuces & conseils sous le(s) tag(s) , , .

2 réponses à "Mon voyage à Malte : la Valette"