Saveurs croisées : L’interview de Françoise

Lorsque l’on tient un blog de cuisine, il arrive de faire de belles rencontres sur la toile. Souvent, on se laisse des commentaires sur chaque recette ou article publié. Il nous arrive de pouvoir nous rencontrer, lors d’un salon ou lors d’un pique nique. Ces moments sont agréables, on y prend vite goût.

Quand on ne peut pas se rencontrer, on utilise d’autres moyens pour faire connaissance. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’interview de Françoise. Elle est l’auteur de Saveurs Croisées et Des mots à la bouche.

Je n’ai jamais rencontré Françoise parce que nous vivons à des kilomètres l’une de l’autre, mais le courant passe très bien. Je suis ravie qu’elle ait pris le temps de répondre à mes questions. Vous allez découvrir une personne charmante qui partage admirablement sa passion pour la cuisine.

Voici l’interview de Françoise.

Françoise Saveurs croisées

Je commence :

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Passionnée de cuisine saine, équilibrée et très gourmande, j’ai voulu il y a deux ans partager mes trouvailles et mes coups de coeur.




Pourquoi décider un beau jour de créer un blog culinaire ?

J’étais à un carrefour de vie professionnelle (et peut-être de vie tout court d’ailleurs ;-) !) et j’ai pris à la volée une idée lancée par mon mari : “Et pourquoi ne créerais tu pas un blog culinaire” ? Je me suis entendue répondre OUI alors que je n’avais, à l’époque, qu’une très vague idée de ce qu’était un blog.. En revanche, la cuisine, cela me parlait sacrément ! J’ai ça en moi depuis l’enfance. Je suis une gourmette, toujours à l’affût de nouvelles saveurs, d’associations originales. Cependant sans cette forme de défi posé par mon mari, je pense bien que j’en serais restée à mon cahier à spirales sur lequel je consignais mes bonnes recettes !

Comment est née cette passion pour la cuisine ?

Mes parents ont toujours été très attachés à la qualité des produits, à leur provenance et ont toujours eu une méfiance instinctive pour les produits industrialisés. Chez moi, on mangeait simple, bon et sain.

Mais je crois que c’est de mon grand-père italien que je tire cette passion. Dès le lever, il pensait à ce qu’il allait nous concocter pour nous régaler. En vacances, en Provence, nous partions de bon matin faire provision de denrées ultra-fraîches dans les fermes alentours. Manger local et de saison à l’époque allait de soi ! Nous revenions le panier rempli de poulets fermiers, de fromages exquis et de fruits et légumes cueillis du matin.

Le regarder faire suffisait déjà à mon bonheur mais il m’associait toujours à ses préparatifs. Ses gestes étaient toujours justes, simples et précis. La cuisine se réveillait au son des bruits des casseroles, des couteaux ou du pilon dans le mortier. Les parfums au départ diffus, se mélangeaient, se complétaient et envahissaient peu à peu la maison. J’étais à la fête et immanquablement j’assistais à une alchimie parfaite à 12 heures sonnantes !

Maintenant, quelques questions un peu plus personnelles :)

Ta formation, ton métier de base, c’est quoi ?

Je suis juriste de formation. Experte en droit social communautaire, fonctionnaire à Paris, j’ai été recrutée pendant 8 ans à la Commission européenne.

Au passage, c’est la raison pour laquelle ma famille et moi nous sommes désormais installés à Bruxelles, pour mon plus grand bonheur.



Qu’aimes-tu faire pendant un week-end ensoleillé ?

Partir marcher ou courir dans les magnifiques forêts qui bordent Bruxelles ou à la mer du nord. J’ai une prédilection pour une région très préservée du sud des Pays-Bas, la Zeeland.

 

Quel est ton plat préféré ?

On ne peut plus simple : un poisson à peine pêché, grillé avec un filet d’huile d’olive, si possible dégusté face à la mer.


Et ton dessert préféré ?

Je ne suis pas très dessert. Un sorbet au parfum subtil ou, si je suis très en appétit, un fondant-coulant-moelleux au chocolat ou une tarte aux fruits caramélisée très rustique.

Une dernière question, parce qu’il faut bien s’arrêter un jour :

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

De continuer dans cette voie qui met en jeu deux de mes passions : la cuisine et l’écriture. Je développe des services de rédaction à l’attention des professions de bouche. Mettre en valeur des produits de terroir, de qualité, des savoirs faire, tel est mon dada..

Un dernier mot ?

Un tout grand merci à toi chère Sabrina pour ce petit coup de projecteur. J’admire ta curiosité, ta fraîcheur et ton dynamisme qui sont des qualités qui mènent toujours très loin. Alors je te souhaite bonne route et bon vent sur le chemin de tes rêves et pour tous les projets qui te tiennent à cœur !

Merci Françoise :)

Vous pourrez retrouver Françoise sur ses blogs bien sur. Les liens sont en haut de l’article.

Mais elle est aussi sur Facebook : Saveurs Croisées

Et sur Twitter : @saveurscroisees



Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a été publié dans la catégorie : Blogs z'et sites sous le(s) tag(s) , , , .

Une réponse à "Saveurs croisées : L’interview de Françoise"