J’ai testé et je n’aime pas : la stévia et le philadelphia

Sur la blogosphère culinaire, il y a souvent les mêmes avis qui reviennent sur certains produits. Celui ci est trop bien, c’est bon pour la santé… Par conséquent, j’ai écouté les critiques et essayé 2 produits : le/la stevia et le philadelphia.

Je vais dans la suite de cet article employer le féminin pour Stévia car je considère que c’est une plante 🙂

  • La stévia

La stévia est donc une plante au pouvoir sucrant. Ses feuilles contiennent un édulcorant naturel et « ont un pouvoir sucrant de moyenne 45 fois supérieur à celui du saccharose, 300 fois plus que le sucre ordinaire » ( article wikipédia).

Enfin, c’est ce que je pensais… Dès que j’en ai mis dans mes aliments, je ne retrouvais plus le goût dont j’avais l’habitude. La stévia ne sucre pas au même endroit. Je m’explique…

Lorsque l’on mange un produit sucré à base de sucre blanc par exemple. Toute notre bouche est en alerte. Le sucre s’y diffuse intégralement.

Avec la stévia, c’est autre chose. Lorsque l’on consomme un produit, sucré avec cet édulcorant, il n’y a que le fond du palais qui est en alerte. En tout cas, c’est ce que j’ai senti. Du coup, même si la stévia a un pouvoir sucrant bien supérieur à un sucre ordinaire, je ne l’ai pas trouvé…

La première tasse de thé à base de stévia ne m’a pas convaincue, elle est partie dans l’évier. J’ai testé la poudre dans un yaourt, et j’ai dû ajouter du sucre pour faire passer le goût.

En bref, la stévia n’est pas pour moi, et je ne sais pas quoi faire de ma boîte…

Pour des raisons de santé, il vaudra certainement mieux utiliser la stévia d’origine naturelle plutôt qu’un édulcorant classique. C’est vous qui voyez 🙂

  • Le philadelphia

Le deuxième produit qui ne m’a pas convaincue est le philadelphia.

La encore, j’ai fait confiance à mes copinautes et à des blogs référents qui utilisent ce produit et qui n’en disent que du bien… Ce produit est un incontournable aux Etats Unis. Il a été commercialisé il y a peu de temps en France et a été adapté aux goûts des français, spécialement pour nous plaire. Bien qu’on puisse le trouver dans la plupart des grandes surfaces, ce n’est pas le cas pour toutes… Et notamment celles où je vais faire mes courses…

Le philadelphia est un fromage à pâte molle que l’on peut tartiner ou cuisiner. Sa texture est fondante et onctueuse, ça je ne peux pas le nier. En revanche, son goût est totalement neutre, trop léger pour moi.

Un dernier point qui me chagrine un peu, c’est son prix. Comptez 1,60€ pour un pot de 150g. Sachant que sur la boite, il est spécifié que pour faire un cheesecake il faut 600g de philadelphia, vous m’avez compris ? Un cheesecake à 6,40€, croyez moi, je préfère acheter du fromage blanc, même si cela n’aura pas le même goût, ni la même texture. Je changerai peut être d’avis quand j’en aurai les moyens, mais pour le moment, je préfère m’en passer. Ce produit n’est pas meilleur qu’un autre. La encore, c’est mon opinion…

Voilà, je vous ai présenté deux produits dont on parle souvent sur le net et toujours en bien.

J’espère que je ne suis pas la seule qui n’ai pas accroché… Laissez un commentaire pour que je puisse me faire une idée 🙂

Je profite de cet article pour souhaiter un joyeux Aïd el Kebir à tous les musulmans, que tous vos vœux se réalisent 😉





Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a été publié dans la catégorie : Z'astuces & conseils sous le(s) tag(s) , .

22 réponses à "J’ai testé et je n’aime pas : la stévia et le philadelphia"