Chinois aux pépites de chocolat

Chose promise, chose due. Vous l’attendiez depuis hier, la voici aujourd’hui : la recette du chinois aux pépites de chocolat.

Si vous n’avez pas de machine à pain, et bien j’espère que vous avez des petits biceps. Ils seront votre atout principal pour une pâte parfaitement aérée !

D’ailleurs, je remercie mes coachs ainsi que mon assiduité aux séances de Crossfit sans qui j’aurais probablement eu des courbatures.

Passons aux choses sérieuses. Parfois, c’est nécessaire.

D’où vient le chinois ? D’Allemagne. Et oui, ce gâteau a un nom totalement imprononçable en allemand mais signifie « gâteau en escargot ». Ce nom est du à la forme du gâteau. Le nom français serait venu d’un des premiers importateurs français, qui n’arrivant pas à prononcer ce mot dit : « de toutes façons pour moi c’est du Chinois ». Le nom est resté.

Cette recette est un mixe entre plusieurs blogs ou sites. J’ai pris les idées générales pour faire ma recette.

chinois pépites chocolat

Liste des ingrédients

Temps de préparation : 1 heure
Temps de repos : 1h30
Temps de cuisson : 30 minutes

Pour une brioche de 26 cm de diamètre

  • 500g de farine (J’ai utilisé la « Préparation pour brioche, levure boulangère incorporée » de Mon fournil)
  • ~100g de farine normale en plus
  • 100g de beurre mou
  • 25 cl de lait
  • 1 oeuf
  • 50g de sucre (je n’en ai pas mis, la farine pour brioche en contenait déjà)
  • 1 sachet de levure
  • 100g de chocolat noir
  • 300g de crème pâtissière

 La recette

Préparez la pâte.

Pour cela, versez le lait et l’œuf dans un saladier. Mélangez les avant de verser les 500g de farine.

lait et oeuf

farine pour brioche
A cette étape, vous avez deux choix :

  1. Utiliser un batteur à main pour mélanger grossièrement les ingrédients.
  2. Utiliser une cuillère en bois pour homogénéiser la préparation.

Si vous y allez directement avec les doigts, vous n’arriverez pas à mélanger…

J’ai choisi la première solution :)

melanger batteur à main

melange oeuf, lait, farine

Une fois que la farine est bien incorporée au mélange lait/oeuf, ajoutez le beurre mou coupé en petits dés.

melange oeuf, lait, farine, beurre

Mélangez 10 minutes avec le batteur à main.

melange au batteur

A cette étape, ma pâte était bien trop collante. Je l’ai donc sortie du saladier pour la mettre sur un plan de travail fariné. J’ai ajouté de la farine avant de la travailler.

Tant qu’elle collait, j’ajoutais encore de la farine. Je ne peux pas vous dire exactement combien j’en ai ajouté. Mais cela tournait aux alentours de 100g.

Pétrissez votre pâte pendant au moins 10 minutes.

pétrir la pâte

Faites en une boule et remettez la dans le saladier.

boule de pâte briochée

Théoriquement, il faudrait la laisser lever pendant 1 heure. Comme je souhaitais passer cette étape, je l’ai mise dans mon four entre 35 et 50°C pendant 30 minutes.

Je vous avouerais que ma pâte n’a pas levé. Elle n’a pas doublé de volume comme elle aurait du le faire. Mais ce n’est pas grave, je sais que je l’ai bien pétrie et qu’elle est bien aérée.

Pendant que la pâte gonfle dans le four, vous pouvez préparer la crème pâtissière.
Vous trouverez la recette dans l’article d’hier :) Dans le doute, je vous la redonne : Crème pâtissière .

Faites aussi vos pépites de chocolat.

chocolat
Pour cela, coupez du chocolat pâtissier en gros morceaux avec un couteau sans dents de préférence.

pépites de chocolat

Au bout des 30 minutes, étalez la pâte en un rectangle grossier (à l’aide d’un rouleau ou d’une bouteille d’eau pleine) sur un plan de travail fariné.
Comme j’ai une Kitchenette, j’ai partagé ma pâte en deux pâtons afin de réaliser la suite de la recette.

etaler la pate

Enduisez la pâte de crème pâtissière puis saupoudrez de pépites de chocolat. Si vous ne souhaitez pas qu’elles fondent à la cuisson, vous pouvez les congeler avant. Personnellement, je préfère quand le chocolat dégouline un peu :)

creme et pepites sur pâte

Roulez la pâte sur elle même. Il faut qu’elle soit bien serrée. Cette étape est plutôt minutieuse car la pâte peut coller sur le plan de travail. Allez y doucement !

rouler la pâte

Coupez des tronçons réguliers et placez les dans un moule préalablement beurré et fariné. Les plus petits tronçons servent à boucher les trous. S’il vous en reste, mettez les dans des petits ramequins pour faire des mini chinois.

tronçons dans moule

tronçons dans le moule et un ramequin

Laissez reposer ces tronçons pendant 1 heure à température ambiante. Ils doivent doubler de volume une deuxième fois. Bon, comme la première fois, ils ne sont pas montés, mais je me suis dit qu’à la cuisson, ils le feraient :)

Faites cuire votre chinois pendant 30 minutes à 180°C. Quand le dessus est bien doré, le chinois est cuit !

chinois vue de haut

Attendez quelques minutes avant de le déguster. Le chocolat est brûlant, tout comme la brioche d’ailleurs.

Devinez quoi, le gâteau a bien levé ! La brioche était moelleuse à souhait !

chinois entamé

Si vous êtes habitué aux chinois du commerce, vous pouvez ajouter de la crème pâtissière. J’ai trouvé que la quantité était un peu limite. Vous pouvez aussi préparer un glaçage avec du sucre glace et du citron :) Le seul soucis, c’est qu’il sera encore plus sucré !

chinois en macro

Si cette recette vous plaît, n’hésitez pas à la partager autour de vous ;)

Et si vous avez une question, une suggestion, un compliment ou autre chose à exprimer, je vous invite à laisser un petit commentaire :)





Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a été publié dans la catégorie : Ze Sucré sous le(s) tag(s) , , .

19 réponses à "Chinois aux pépites de chocolat"