Le jeûne est il bon pour la santé ?

Jusqu’à aujourd’hui, il n’y a aucune étude qui affirme que le jeûne est mauvais pour la santé. Au contraire, à chaque étude qui a été faite, il a été démontré que le jeûne est bon pour la santé.

Cependant, tout le monde ne peut pas le faire. Les femmes enceintes, les personnes sous médication, les jeunes enfants ne doivent pas faire de jeûne. Ces personnes ont des besoins nutritionnels plus importants.

bonheur femme qui saute sur un couché de soleil

Un peu de théorie

Le jeûne (d’après Wikipédia) : c’est la privation, volontaire ou non, de nourriture, accompagnée ou pas d’une consommation d’eau.

De façon générale, le jeûne est une façon de se vider l’estomac. Cela peut être pour se sentir mieux au quotidien. Cela peut être un période préconisée par la religion que l’on pratique. Cela peut aussi être prescrit lorsque l’on veut soigner une maladie.
En bref, le jeûne a l’air parfait pour tout le monde.

Allons un petit peu plus loin pour découvrir comment notre corps procède à chaque repas :

1) Sensation de faim

Le corps exprime l’urgence de satisfaire vos besoins nutritionnels. Votre vente gargouille. Vous avez la tête qui tourne ou les mains qui tremblent ? Ce sont les signes que vous avez faim :)

Plus précisément, lorsque la glycémie (taux de sucre dans le sang) baisse, les cellules cérébrales envoient des signaux libérant les molécules qui vont stimuler le centre de la faim et vous incite à manger.

2) Sensation de rassasiement

Le corps signale que les réserves sont pleines et commande l’arrêt de l’alimentation une fois que vous vous êtes alimenté.
Les cellules ont reçu le glucose dont elles ont besoin et elles font savoir au cerveau (par effet de frein lié à l’insuline) qu’il n’est plus utile de manger.

Dans certains cas, et pour certaines personnes, cette sensation est biaisée. Elles continuent de manger bien après cette sensation de rassasiement. C’est ce qui se passe aussi lors de gros repas en famille. Nous ingurgitons souvent beaucoup plus que le corps nous réclame !

3) Satiété

Pendant quelques heures, le corps vit sur ses ‘stocks’ et maintient l’absence de faim jusqu’à ce que les réserves atteignent un niveau critique.

Ce blocage du signal va perdurer tant que les réserves de glucose dans les cellules et dans le foie sont suffisantes. Quand elles s’épuisent, les cellules réactivent la faim.

Cette sensation de satiété sera plus longue si vous vous nourrissez exclusivement de fruits et de légumes. Comptez à peu prêt 5 heures. En revanche, si vous vous nourrissez de pain, de pâtes, etc, vous aurez faim plus vite. Comptez 2 heures dans ce cas là…

Une fois que les réserves ont atteint un niveau critique, vous avez de nouveau faim. Le cycle recommence.

Dans la pratique

plateau videOn considère que l’on jeûne du moment qu’il y a 12h entre les repas. Cette durée permet au corps d’éliminer totalement les aliments que vous lui avez donné au cours du repas.

Certaines personnes suivent cette philosophie de vie. Elles appliquent ce jeûne tous les jours.

C’est ce que j’ai décidé de faire avec mon mari. Le ramadan nous ayant fait beaucoup de bien, nous avons pris la décision de poursuivre ce rythme sur du long terme ;)

Lorsque votre corps a du mal à digérer, c’est le moment de faire un jeûne. Généralement, une journée suffit à tout remettre en place.

Lorsque vous avez des remontées acides. Lorsque vous êtes ballonné. Lorsque vous sentez que votre corps est lourd. C’est le moment de stopper votre alimentation pour laisser le temps au corps de digérer.
Cela peut être une journée, une semaine, un mois. C’est à vous de choisir.

Dans certaines religions, un jeûne est suivi une ou deux fois par semaine. Souvent, le lundi et le jeudi sont choisis.

Le ramadan dure tout un mois. Cependant, il est possible de se nourrir à la fin de la journée. Ce jeûne vous sera bénéfique uniquement si vous ne vous goinfrez pas au dîner :)

Un vrai jeûne, où l’on ne fait qu’ingurgiter de l’eau ne peut pas excéder 15 jours. Vous risqueriez votre santé au delà. Il faudra aussi faire très attention lorsque vous recommencerez à vous alimenter. L’estomac a eu le temps de rétrécir. Allez y progressivement.

Pour ce type de jeûne, j’aimerais que vous regardiez ou que vous re-regardiez cette vidéo d’Arte très instructive.

Elle est tellement claire que je n’ai pas besoin d’en ajouter !

Ce que le jeûne apporte

Le jeûne permet :

  1. d’apprendre la modération
  2. de connaître son corps
  3. d’apprendre le contrôle de soi (contrôler ses pulsions, ses nerfs, son corps pour ne pas rester comme un chamallow à la maison)
  4. d’aller au bout de soi

Ce n’est pas tout.

Lorsque l’estomac est totalement vide, il a un effet stimulant.
Lorsque l’on se réalimente, il a un effet antidépresseur.
Le vide se fait aussi dans la tête, on se sent plus calme. Pour les personnes qui pratiquent le jeûne dans une religion, il permet d’augmenter leur spiritualité.
C’est aussi un moyen d’apprendre à méditer pour mieux se concentrer.

Pendant un vrai jeûne (juste de l’eau), le taux d’insuline diminue, le cholestérol diminue, le système digestif se met au repos, le rythme cardiaque diminue aussi. Votre corps s’adapte facilement. Ce type de jeûne, si vous avez regardé la vidéo, permet de soigner certaines maladies.

Contrairement aux idées reçues, votre corps a besoin de bouger, même si vous ne le nourrissez pas. Cela vous permet d’être conscient de ce qui vous entoure. Cela permet aussi de développer d’autres sens tel que l’odorat ou le toucher.

Quelques erreurs qui donnent faim

Manger que des aliments riches en sucre au petit déjeuner (ou à n’importe quel repas d’ailleurs). En effet, la faim disparaît très vite compte tenu de la quantité élevé de glucose.

Cependant, la baisse de la glycémie qui suit déclenche une nouvelle fois la sensation de faim. Si vous avez passé très vite le chapitre, merci d’y revenir en suivant ce lien .

3 solutions sont à votre portée de main :

  1. Manger d’avantage de sucre (je vous préviens, ce n’est pas la meilleure)
  2. Manger d’avantage et associer plusieurs aliments qui en se mélangeant retarderont la digestion. Par exemple : consommer des lipides permet d’alimenter de façon plus régulière la glycémie.
  3. Ignorer cette faim et laisser le temps à l’organisme d’évacuer ce sucre rapide.

En d’autres termes, et vous l’aurez compris, le jeûne est bon pour la santé à condition de respecter certaines règles :

  • Un jeûne total (juste de l’eau) ne doit pas excéder 15 jours sous peine de tomber gravement malade et de ruiner les effets positifs du jeûne.
  • Vous ne pouvez pas faire de jeûne si vous êtes enceinte, si vous êtes un enfant ou bien si vous êtes sous médication à vie.
  • Faites vous accompagner par votre médecin traitant si vous ressentez le besoin de faire un jeûne. Il saura vous répondre dans le détail.

Pour aller plus loin, je vous conseille ces lectures :





Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a été publié dans la catégorie : Ze bien être sous le(s) tag(s) , , .