Jeûne intermittent, Paléo, The zone et sport : le point sur une association gagnante

Voilà maintenant 2 ans que j’ai découvert un protocole alimentaire : The zone ou le régime du juste milieu. Depuis cette date, je n’ai cessé d’être à l’écoute des nouvelles tendances.

J’en ai testé certaines et en ai retenu 3 : le jeûne intermittent, le régime paléo et le régime du juste milieu.

Comme vous le savez, je fais relativement attention à mon alimentation. Je dis relativement car comme tout le monde, je suis gourmande et ne résiste pas devant une part de gâteau au chocolat ou un petit déjeuner avec des tartines de pain..

J’essaye d’intégrer à mon alimentation des ingrédients de qualité en délaissant au maximum les produits raffinés. C’est le principe du paléo.

Depuis 6 mois maintenant, j’ai découvert et mis en pratique le jeûne intermittent. Cela me permet de laisser mon corps digérer de façon efficace.

Dans la forme, je pratique aussi le régime the zone. Je dis dans la forme parce que cela fait un moment que je n’ai pas pris de balance pour peser mes aliments..

Ces trois protocoles, je les applique en même temps. Je m’en sers au quotidien pour me sentir bien et éviter de prendre du poids.

plat équilibré

Photo de rakratchada torsap freedigitalphotos.net

 

Le régime The zone ou du juste milieu

Je vous en ai déjà parlé quelques fois. Ce régime permet dans un premier temps de prendre conscience de la quantité de glucides que nous absorbons chaque jour.

En équilibrant les apports en protéines, glucides et lipides, suivant notre activité physique et notre morphologie, ce régime est idéal pour perdre un peu de masse grasse.

Le régime The zone, vous permet de prendre conscience des quantités. Ainsi, à quantité de glucides égale, une demi pomme de terre sera équivalente à un poireau complet. Vous comprendrez qu’une assiette de frites dans un fast food ne vous fera pas vraiment de bien, surtout si vous l’accompagnez d’une pâtisserie..

Cette prise de conscience est essentielle si vous souhaitez prendre de bonnes habitudes. Et même s’il vous arrive de faire des écarts de temps en temps, vous savez comment revenir à la normale 🙂

J’étais un peu dubitative au début. Je n’arrivais pas à perdre de poids, comme on me l’avait dit.. Pourtant, je voyais des changements. Je me sentais beaucoup moins fatiguée. Je reprenais l’envie de cuisiner des légumes. Et surtout, ma silhouette s’affinait. En perdant une taille de pantalon et une taille de t-shirt, j’en ai déduit que ce régime est plutôt efficace.

Le mieux étant que je n’ai pas changé de taille de pantalon, même après quelques écarts !
Seule ombre au tableau, c’est assez frustrant de devoir compter les aliments !

Cela est mauvais pour le moral et nous met dans une spirale de culpabilité si on a fait un écart. Aussi, une fois que les quantités sont assimilées, que l’on a une estimation des volumes, on peut se débarrasser de sa balance.

Le régime paléo

Vous voyez de temps en temps des recettes paléo apparaître sur ce blog. Ce régime alimentaire est idéal lorsque l’on veut faire attention aux produits que l’on consomme. Ce régime prône la qualité des aliments plutôt que la quantité.

Ainsi vous mangerez un peu moins de viande mais elle sera de meilleure qualité. Vous arrêterez définitivement de manger des produits raffinés (biscuits, plats cuisinés, gâteaux, pain, pâtes, confiseries..).

Une fois de plus, bien que certains y arrivent parfaitement dans la vie de tous les jours, je ne le pratique pas toujours à 100%. Seulement les jours où je me sens un peu lourde..

Comme mon corps assimile mieux les fruits et les légumes, je me sens moins fatiguée après un repas paléo qu’après un repas normal (avec des féculents). Cela m’aide à garder une certaine motivation pour aller découvrir de nouveaux légumes et de nouveaux fruits 🙂

Je n’ai pas changé mes habitudes (surtout pour les desserts entre amis) pour autant. Certains produits dits naturels comme les farines de coco, de châtaignes, et autres sont pour moi hors de prix.

De plus, il faut repenser totalement son alimentation pour y intégrer ce genre d’aliments. Vous ne ferez pas un gâteau de la même façon. Les aliments ne réagissent pas de la même manière à la cuisson.

Je ne suis pas encore prête à tout changer !

Le jeûne intermittent

Le jeûne, on en entend parler de plus en plus et il y a de plus en plus d’adeptes. Le jeûne est d’une façon générale ancré dans nos gènes. L’être humain est fait pour jeûner de temps en temps sur des périodes n’exédant pas 30 jours.

Comment nos ancêtres auraient-ils pu tenir et chasser sans se nourrir tous les jours sinon ?

Aussi, certains intègrent un jour ou deux de jeûne dans la semaine. D’autres décident de jeûner de façon intermittente pendant la journée. C’est ce que j’ai décidé de faire depuis le début.

Je jeûne 16 heures par jour ce qui revient en fait à sauter le petit déjeuner. Ce n’est pas la mort et cela permet au corps de bien digérer les repas de la veille. L’organisme se met au repos durant cette période. Manger lui demande beaucoup d’effort. Aussi, intégrer une période de jeûne peu l’aider à se reposer de temps en temps..

De façon générale, si j’ai fait un repas un peu trop riche la veille, je ne mange qu’une fois que je ressens la faim. Cela peut être plus de 16 heures.. Il m’arrive aussi parfois de jeûner une journée entière pour laisser le temps à mon corps de se reposer.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les tests sanguins n’en sont que meilleurs !

Je suis aussi en meilleure forme quand je jeûne. Comme le corps ne consomme pas toute son énergie à la digestion, je peux en utiliser ailleurs 😉

Le sport

Une fois que tout est bon au niveau de l’alimentation, il faut aussi penser à faire du sport..

Le corps humain n’est pas fait pour rester autant de temps assis et sans activité !

Une activité sportive est essentielle pour éliminer les déchets que l’on accumule au quotidien. Ces déchets viennent souvent de l’extérieur et la seule façon de faire partir les substances toxiques (pollution) c’est de transpirer !!!

Il me semble avoir vu un reportage récemment qui disait que les produits toxiques étaient stockés juste dans l’épiderme. La meilleure façon de les évacuer est de transpirer.

Une bonne séance de sport vous vide la tête et vous fatigue musculairement. On se sent généralement plus serein, plus léger et plus reposé après !

Couplé à 30 minutes de méditation, vous serez dans une forme olympique 😉

Pour finir..

En couplant le jeûne intermittent, le régime the zone, le régime paléo et des séances de sport, j’ai réussi à garder un certain équilibre qui me convient.

D’autres pistes sont à envisager.

J’aimerais dans un premier temps pouvoir me passer totalement des produits laitiers. Ce n’est pas une étape facile. J’ai déjà réussi à réduire ma consommation de lait en arrêtant les petits déjeuners, mais les fromages, c’est une autre histoire !

Une autre étape serait d’arrêter de manger de la viande. Là aussi, j’ai du chemin à parcourir. Même si nous avons diminué notre consommation de viande rouge (consommée 1 fois par mois seulement), nous avons du mal à trouver autre chose que le poulet..
Et non je n’irai pas voir du côté du soja que je pense inadapté à notre culture et à notre corps..

J’essayerai de développer de façon plus poussée chaque point.

Je n’ai pas perdu de poids grâce à ces 4 habitudes mais j’ai perdu du gras, développé du muscle, endurcit mon mental et affiné ma silhouette.

Aujourd’hui, même si je suis contrainte de diminuer l’intensité de mes séances de sport, je n’ai pas repris de poids.. Mon tonus est un peu moins important, mais ma silhouette n’a pas changé 🙂

Le trio : jeûne intermittent, paléo, the zone est plutôt efficace. Savoir se faire plaisir tout en gardant un oeil sur son alimentation c’est un peu la clé du bonheur vous ne trouvez pas ?

Vous aimerez aussi

13 idées pour bien commencer la journée
Comment ranger son réfrigérateur ?
13 stratégies simples pour rester en bonne santé
Patience et persévérance
Jeûner avant un WOD





Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a été publié dans la catégorie : Ze nutrition, Ze Zone / Paléo sous le(s) tag(s) , , , , .

2 réponses à "Jeûne intermittent, Paléo, The zone et sport : le point sur une association gagnante"